Les alternatives au CMS E-Commerce Prestashop

publié le 20 janvier 2020, mis à jour le 23 janvier 2020

Lorsqu’on pense boutique en ligne, très souvent Prestashop est cité comme étant le CMS idéal. Il existe pourtant des solutions alternatives, nettement plus simples à utiliser et offrant plus de souplesse et de stabilité que ce fameux CMS.

Open source, donc gratuit, Prestashop demande l’ajout d’un certain nombre de modules de façon à structurer et doter de toutes les fonctionnalités nécessaires la boutique en ligne qu’il équipe. Ces modules sont souvent coûteux et provoquent malheureusement des conflits et des dysfonctionnements au sein de l’outil. Solution de paiement, version, catalogue ainsi que d’autres fonctions s’en trouvent pénalisés et demandent une vigilance constante quant au bon fonctionnement de l’ensemble.

De même, pour qui cherche un thème ou une solution susceptible de travailler le référencement (SEO) de l’outil, force est de constater que les solutions ne sont pas nombreuses.

Il existe des solutions alternatives, plus simples et plus stables qui permettent aux clients de naviguer simplement sur la plateforme et d’y effectuer leurs achats, sans supposer un travail démentiel en coulisses.

WordPress et Woocommerce

WordPress et le module Woocommerce par exemple, sont plus adaptés pour une boutique en ligne ne proposant pas des milliers de produits. Certes, les fonctionnalités sont peut-être un peu plus limitées à l’échelle de certains points précis (prix par groupe de clients, prix d’expédition pour des cas particuliers, etc.), mais l’outil est bien plus simple à utiliser.

Il est possible d’y adapter différents thèmes, d’assurer la gestion de ses références sans être développeur, et de travailler son SEO plus facilement que sous Prestashop.

Cette alternative demande un travail de développement et de mise en place limité en comparaison à d’autres solutions. De plus, le back-office WordPress est facile à utiliser et intuitif, contrairement à Prestashop. L’ajout de modules se fait simplement et nombreux sont les outils complémentaires gratuits permettant d’améliorer la plateforme de vente en ligne.

Magento

Ce CMS est une alternative à Prestashop, mais il va demander beaucoup de travail de développement et de configuration avant sa mise en ligne. Il est donc nécessaire d’être accompagné par un développeur de confiance à même de rendre votre site performant et bien réglé.

Du point de vue du back-office, il sera nécessaire d’en apprendre les rouages pour arriver à s’en sortir correctement. Un des points noirs de Magento réside dans le manque d’ergonomie de cette partie du CMS.

Quelle solution choisir ?

Si vous souhaitez pouvoir gérer la plupart des fonctionnalités de votre boutique sans dépenser énormément de temps (et d’argent) avant sa mise en ligne, préférez WordPress et Woocommerce.

En revanche, si vous souhaitez créer une grosse plateforme de vente en ligne, avec des aspirations internationales, préférez Magento, mais gardez à l’esprit qu’il vous faudra être bien entouré pour garantir un parfait fonctionnement de l’ensemble.

Selon vos besoins et vos objectifs, voilà deux alternatives à Prestashop.

Contactez-nous maintenant
pour établir ensemble
un devis gratuit.